Voici les cinq claviers de St Eustache joués par Joseph Bonnet, André Marchal, André Fleury et Jean Guillou, lorsqu'ils sont arrivés chez moi. Leur histoire est peu banale : Après avoir été démontés par Monsieur Dunand, Facteur d’orgues qui était en charge de la restauration de St Eustache, et après la faillite de ce dernier, ces claviers furent recueillis par un facteur d’orgue, à qui je les ai rachetés. Et Ô ironie de l’histoire, l’équipement electrique (contacts classiques) de ces claviers ont été démontés par Monsieur Dunand, dans le but de faire un nouvel orgue mécanique.

Vu l'état exceptionnel de conservation et de qualité de ces claviers, on se demande vraiment pourquoi l'expert en charge de la reconstruction du grand orgue de Saint Eustache a jugé nécessaire de les remplacer. Pourquoi, aussi, aller chercher des claviers en Angleterre, (probablement hors de prix !) les facteurs Français ne sont donc pas capables d'en faire autant ? Pas grave, c'est le contribuable qui paye...


Mais l'histoire en a décidé autrement : Car je les ai dotés d'un système de commande à effet Hall, sans contact physique, que j'ai moi-même développé avec un certain plaisir. Ces claviers exceptionnels méritaient un système de commande exceptionnel. Ce système peut piloter jusqu'à 16 claviers/pédaliers.


Ce système est relié directement au PC qui équipe l'orgue, grâce à une interface électronique de ma conception.

J'ai également conçu et développé le logiciel de commande comportant plus de 100000 lignes de code. L'ensemble des   commandes, des claviers et des 1456 électro-soupapes à effet direct sont pilotés par ce logiciel.
Il donne au toucher une souplesse et un confort inégalés.

Il permet entre autres de simuler un clavier virtuel : avec le seul clavier informatique que je transporte dans mon orgue, j'ai la possibilité d'accorder seul mon instrument: Je peux ainsi actionner ou non les différents jeux, avec leurs harmoniques, et jouer les notes du clavier virtuel, par simple action des flèches haute et basse.
De plus, par un procédé nouveau que j'ai développé récemment, j'ai pu rendre le cinquième clavier expressif, ce dont rêvent tous les organistes.

Les autres claviers seront ensuite équipés de mon système expressif sensitif et avec courbe enveloppe.

Détail de la touche DO1 du cinquième clavier. Le clavier provient de Herrburger Brooks, établi à Long Eaton, Nottingham, depuis 1953. Cette société a été reprise sous le nom actuel de Langer Ltd, en 1999.DO1 clavier 5
Côté gauche de la même touche


Voici une vue partielle du circuit imprimé des claviers:


Les circuits imprimés de mon système de commande

Détail des autres cartes

Les claviers posés et fonctionnels:



Les claviers de St Eustache entèrement électronisés