RECHERCHES SUR L'ORGUE A TUYAUX

Il est temps maintenant de lancer des défis de recherche sans précédent sur l'orgue à tuyaux :
Depuis des années, il y  a eu deux modes de production d'ondes sonores :
Cette seconde solution limite beaucoup la puissance et surtout la portée du dispositif de production sonore, en raison de l'absence de flux d'air. Ceci constitue le handicap majeur des orgues électroniques. Maintenant il est possible de contrôler précisément la pression d'air dans de mini-souffleries qui pourraient simuler le souffle humain.

De plus, il serait possible de moduler la vibration de l'air à l'aide de membrannes (soupapes) vibrantes contrôlées par des électro-aimants.
La fréquence et également la phase pourraient ainsi être controlées par moyen électronique.
J'ai déjà expérimenté cela sur mon système installé sur mon orgue de Rians : Ainsi, un programme contrôlé par le PC commande des impulsions programmées en fréquence à l'électro-aimant.

Il serait ainsi possible d'atteindre des résultats tout à fait nouveaux et exceptionnels, par exemple :
Les tuyaux pourraient être construits selon les schémas suivants :
Tuyaux d'anches
Tuyaux de fonds